La déforestation, les risques climatiques

2010010 était l’Année internationale de la biodiversité. Elle rendait compte de l’effondrement de plusieurs écosystèmes entrainant avec eux des dommages irréversibles ayant un impact sur la chaine alimentaire et sur l’économie mondiale dont 40% dépend de la nature.
2011 a été décrétée Année internationale des forêts. Parce qu'elles stockent du gaz carbonique, les forêts tropicales contribuent à lutter contre le changement climatique. Or, chaque année, selon la FAO, 13 millions d'hectares de forêts disparaissent. Leur préservation est un enjeu majeur pour l'humanité. Dans les faits, elles pèsent peu de poids face aux puissants intérêts financiers.

La gestion des risques climatiques est en constante augmentation. Le nombre de catastrophes hydrométéorologiques (sécheresses, inondations, tempêtes de vent, feux de forêt ou glissements de terrain) s’est considérablement amplifié au cours des dernières décennies – passant de 195 (moyenne 1987-1998) à 365 par an (moyenne 2000-2006). Les phénomènes climatiques extrêmes touchent régulièrement de multiples secteurs, et notamment l’agriculture, la sécurité alimentaire, les ressources en eau et la santé.

 

 

 

 

LE TEMPS DU DESENCHANTEMENT

Le pouvoir capitaliste connait enfin ses limites et la colère qu’il engendre au sein même de ces populations, exacerbe les plus démunis qui ne profitent pas d’un mieux vivre

...lire la suite+

 

INTÉGRISME RELIGIEUX

C’est dans ce contexte qu’apparaît dangereusement le néo-irrationalisme, qui pourra prévaloir, brandissant comme étendard de combat des formes d’intolérance...

...lire la suite+

 

URBANISATION, MISÉRE ET MÉGABIDONVILLES

Pour la première fois dans l’histoire de l’humanité, la terre comptera bientôt plus d’urbains que de ruraux. Vers 2050, les deux tiers de la population mondiale vivront dans les ville...

...lire la suite+

 

LA DÉFORESTATION, LES RISQUES CLIMATIQUES

2010 était l’Année internationale de la biodiversité. Elle rendait compte de l’effondrement de plusieurs écosystèmes entrainant avec eux des dommages irréversibles...

 

LES RISQUES NUCLÉAIRES

Le nucléaire est aujourd’hui reconnu comme une composante essentielle d’un mix énergétique européen plus équilibré et privilégiant les énergies non émettrices de gaz à effet de serre...

...lire la suite+

 

L'INÉSCURITÉ ALIMENTAIRE

Pour nourrir les neuf milliards d'habitants de la planète en 2050, une réforme majeure du système alimentaire mondial s'impose afin de traiter particulièrement du problème de la "financiarisation" non contrôlée...

...lire la suite+

 

LA MONDIALISATION DE L’ÉCONOMIE :

VIOLENCE ET SOUFFRANCE SOCIALE

La globalisation se traduit par un processus d’intégration économique croissant et induit une logique qui tend à transcender les systèmes étatiques pour y substituer la logique de réseaux transnationaux...

...lire la suite+

 

LA VIOLENCE INTERGÉNÉRATIONNELLE

La génération des politiques au pouvoir est au service de l’économie et exclut deux tranches d’âge : les séniors exclus de plus en plus tôt du marché du travail et les jeunes qui y accèdent de plus en plus tard...

...lire la suite+