Une adéquation au moment actuel

dans l’individualisme ambiant se détache une tendance égologique (désir d’être soi, d’exprimer sa singularité au milieu des autres) qui s’introduit avec force dans le monde et la société. Nous pressentons tous que les réponses dont nous aurions besoin se trouvent au-delà des limites habituelles socialement définies. En effet, dans notre quête de bonheur, nous nous trouvons réduits à rechercher à l’extérieur de nous mêmes des conditions qui compensent les revanches à prendre sur le passé, autant que les insatisfactions du présent et les peurs du futur.

Nous reconnaissons tous que nous avons un pouvoir d’action sur nous-mêmes et sur notre environnement. C’est le signe d’un début d’ouverture aux autres, assortis au désir de prendre en main notre propre destin.
Le choix d'Etre Humain s'adresse à l'individu et répond à ses besoins de sens, d'harmonie, d'accompagnement dans les différents domaines de la vie mais aussi au besoin de développer un sentiment d'appartenance et une identification valorisante à la nouvelle sensibilité.

Le Choix d’Être Humain encourage l’écologie du moi qui devient la porte d’entrée à une révolution spirituelle dans le monde, susceptible de catalyser le basculement positif des valeurs humaines.