La liberté de choix

La liberté de choix devient une réalité au moment où nous nous interrogeons sur notre vie et où nous réfléchissons aux conditions dans lesquelles nous voulons vivre. Que nous luttions ou non pour ce futur, la liberté de choix demeure. L’Homme est confronté à cette dialectique et devra inévitablement faire un choix. Choisir d’agir est bel et bien un acte intentionnel. Si le regard a du mal à changer par lui même, la réalité du monde peut le changer. Actuellement l’accélération des processus de désintégration ne peut plus être ignorée et nécessite de réelles réponses. Malgré tout, face à la montée de la violence, il reste deux attitudes possibles :


- la voie du « laisser faire » :
la non assistance à un monde en danger.

- la voie de la « cause humaine » :
l’action au service de l’Humanité.