Le choix d'être humain logo
La nouvelle sensibilité

Les phénomè,es de violence

 

 

partie 1Les contrecoups de la globalisation
Mal-être, violences, souffrances sociales, atteintes à l’environnement

 

 

lors que l’humanité avait placé beaucoup d’espoirs dans les avancées technologiques, nous constatons aujourd’hui que tous ne bénéficient pas de cette prospérité escomptée. Elles se révèlent au contraire, chronophages, entraînant l’homme dans des impasses et dans une accélération des problèmes qui augmentent l’injustice, les inégalités et les déséquilibres, qui sont autant de sources de violence.


Un progrès paradoxal
Malgré les progrès de la science, l’Humanité connaît une récession : la faim dans le monde, la pauvreté croissante, la surpopulation, font le lit de nouvelles maladies, apportant de ce fait un contrecoup au progrès. Les courants psychologiques prolifèrent mais jamais l’homme n’a été soumis à autant de tensions existentielles ni à autant de doutes. Il est solitaire, isolé au sein des grandes villes malgré le développement des moyens de communication.

 

 

 

partie 1La globalisation croissante du monde revêt quatre aspects interdépendants

 


 

+Notre Philosophie