Le choix d'être humain logo
La nouvelle sensibilité

Nos propositions


L a grande peur du changement, due à la crise mondiale, accompagnée de ses cortèges de fantasmes et de frayeurs est, dans ce moment historique sans précédent, une épreuve difficile de laquelle l’être humain peut sortir bénéficiaire et grandi.

Cet optimisme n’est pas un optimisme naïf, mais résulte de la prise de conscience de la nécessité de lâcher notre ancienne forme de société pour en édifier une nouvelle.

Le Choix d’Être Humain considère cette crise globale comme une chance d’opérer une révolution des consciences et d’installer de nouvelles valeurs, de nouveaux rapports humains. Chaque aspect de la mondialisation doit être questionné sur trois critères :

A quel niveau place-t-elle l’individu ?
Tient-elle compte des intérêts et des valeurs de l’Homme ?
Respecte-t-elle leur diversité ?


Cette chance sera d’autant plus profitable à l’humanité que la grande remise en question amenée par la crise, impose dès à présent une amplification de conscience dans chaque être humain. Ainsi peuvent se créer les conditions de réception et de réalisation du dessein de la vie par chacun selon sa propre sensibilité.

 

Nous plaçons l’accent sur l’intentionnalité humaine, sur sa permanence et sa capacité à élaborer des choix : Le changement ne viendra pas de façon naturelle. Il est impératif pour ce faire, que chacun comprenne qu’il est à la fois sujet et objet de ce changement qui se produira à partir de son intentionnalité et de ses capacités à évoluer.


C’est un moment de connections avec les profondeurs de « l’âme humaine » : la rencontre avec les véritables besoins de l’Etre.

Au delà des modèles historiques, donc temporaires, nous essayons de mettre à jour l’essence de l’Homme dans une nouvelle spiritualité qui n’est ni celle de la superstition, ni celle de l’intolérance, mais qui correspond au réveil du meilleur de l’Etre Humain.

Tout ceci ouvre la perspective :

D’un monde meilleur respectueux de son environnement

D’un monde où la relation sera de l’ordre de la compréhension, de la compassion et du partage.






+ Nos Fondements